J’aimerais vous parler d’un sujet tabou…

Du 1er au 7 février, le Québec sensibilise sa population aux troubles alimentaires. Les troubles alimentaires constituent un sujet encore tabou et plutôt mal compris. Cette semaine est l’occasion de changer les choses.

anorexie – boulimie – hyperphagie – orthorexie – bigorexie

Mieux comprendre les troubles alimentaires

Tous ces termes, qu’est-ce qu’ils veulent dire au juste? Tout d’abord, je veux souligner qu’ils sont, dans les faits, les symptômes d’un autre problème (ex. problème de santé mentale ou d’ordre psychologique). Et, même s’ils diffèrent dans leurs manifestations, ils riment tous avec souffrance. Question de démêler les termes, voici des descriptions bien brèves de chacun.

L’anorexie –  phobie d’engraisser, distortion de l’image corporelle (les personnes se voient plus grosses qu’elles le sont), restriction/contrôle calorique et perte de poids importante.

La boulimie – compulsions alimentaires (manger beaucoup en peu de temps) suivies de comportements compensatoires (ex. vomissements, laxatifs, entraînements excessifs) qui sont accompagnés de sentiments de perte de contrôle et de honte.

L’hyperphagie – compulsions alimentaires vécues dans la honte et la culpabilité, mais sans comportements compensatoires.

La bigorexie – phobie d’être trop maigre (surtout chez les culturistes), distortion de l’image corporelle (les personnes se voient moins musclées qu’elles le sont), entraînement excessif, diètes à répétition et utilisation de suppléments dans le but d’augmenter la masse musculaire.

L’orthorexie – obsession avec la qualité des aliments, diète très stricte composée uniquement d’aliments jugés « sains » ne laissant aucune place au plaisir.

Montrer son soutien

Que vous soyez touché(e)s de près ou de loin (ou pas du tout) par les troubles alimentaires, je vous invite à montrer votre soutien avec une simple affiche, question d’ouvrir la conversation et rendre les troubles alimentaires moins tabous!  En voici un exemple:

20170131_111535

Tous les détails sont ici (évènement FB) ou ici (directement sur leur site). Et n’oubliez pas de partager dans vos réseaux avec le hashtag #semTA2017.

Si vous voulez soutenir un organisme sherbrookois, faites la découverte de Arrimage Estrie et devenez membre (5$/année) ou bien faites un don. Être membre vous permet de soutenir l’organisme, tout en vous donnant l’occasion de participer à une foule d’activités et de conférences tout au long de l’année. D’ailleurs, j’en anime une le 9 mars: Redéfinir « bien manger ».

Pour en savoir plus sur les troubles alimentaires, aller voir ce blogue qui est rempli de bons articles, cette page d’info d’Arrimage ou bien le site d’ANEB Québec (un organisme qui a également une ligne d’écoute).

Et surtout, parlez des troubles alimentaires cette semaine.

Cora Loomis, nutritionniste – Sherbrooke, QC – 819.588.1546

Laisser un commentaire